Rencontrez les héros

Chaque jour, des personnes extraordinaires de la chaîne de valeur des HFC combattent le commerce illégal. Découvrez leurs histoires ci-dessous.

Maria Krzysztof Grzegorczyk

Maria

Distributrice en Grèce

"Je suis heureuse qu'il y ait maintenant un mouvement pour lutter contre les gaz HFC commercialisés illégalement en Europe. En tant que distributeur de longue date de gaz réfrigérants, notre entreprise a ressenti les effets néfastes du commerce illégal au cours des dernières années. Toutefois, il s'agit là de bien plus qu'un simple problème commercial et il est nécessaire que les autorités publiques s'emploient à rendre les organisations criminelles responsables des dommages qu'elles causent".

Maria[1], distributrice grecque de gaz HFC, dirige actuellement une entreprise familiale créée il y a plus de 60 ans. Ces dernières années, l’entreprise a perdu des clients qui ont décidé de se tourner vers des contrebandiers actifs dans le commerce illégal de gaz HFC.

La quasi-totalité des petits clients de Maria s’approvisionnent désormais auprès de fournisseurs illégaux. Elle a entendu dire que de grands utilisateurs finaux travaillent aussi, à leur insu, avec des techniciens qui utilisent des réfrigérants illégaux. Maria estime que les gaz HFC commercialisés illégalement sont si répandus en Grèce qu’entre 60 et 80 % du marché serait composé de produits de contrebande.

Cependant, une coalition d’entreprises de réfrigération a écrit au gouvernement grec afin d’améliorer la sensibilisation et l’application du cadre légal européen aux frontières. La contrebande de gaz fluorés peut être difficile à détecter car les contrebandiers rivalisent d’imagination pour l’importation de ces derniers. La coalition a entendu parler de bus cachant des conteneurs dans les zones destinées au stockage de bagages, ainsi que de camions frigorifiques transportant des conteneurs cachés. Bien que le règlement européen sur le gaz fluoré soit en vigueur depuis 2015, les amendes sont rarement prononcées par les autorités grecques compétentes, de sorte que les contrebandiers poursuivent leurs activités après avoir été relâchés. Ces réseaux criminels ne se limitent pas uniquement à la contrebande de gaz HFC, mais l’absence de sanctions a rendu ce commerce particulièrement attrayant. Le ministère grec des finances est conscient de ce problème et s’efforce actuellement à rendre les amendes plus sévères.

Outre le fait qu’il soit préjudiciable aux entreprises en règle, l’achat de bombonnes commercialisées illégalement présente le danger supplémentaire pour les clients de ne pas recevoir le gaz qu’ils avaient l’intention de commander. Maria a entendu dire que beaucoup remplissent les bouteilles avec n’importe quel produit à disposition, endommageant ainsi les unités de réfrigération situées en aval. Les réfrigérants à fort PRP (« potentiel de réchauffement global ») sont disponibles à des prix plus bas sur le marché noir, ce qui entrave la progression vers de nouvelles alternatives plus respectueuses de l’environnement.

La présence des gaz HFC commercialisés illégalement en Europe est si répandue qu’elle exige une action à tous les niveaux de la chaîne de valeur. Le travail de Maria est un excellent exemple de collectif d’entreprises pour inviter les pouvoirs publics à agir. Son travail de sensibilisation est primordial pour éradiquer la contrebande illégale de gaz HFC.

[1] Les noms ont été modifiés.

Krzysztof Grzegorczyk

Fondateur et Président du Conseil d'administration, PROZON

« J'ai fondé PROZON pour assumer ma responsabilité sociale. J'estimais qu'il était de mon devoir de limiter l'impact des gaz réfrigérants, si nécessaires à l'industrie, de faire en sorte qu'ils soient réutilisés et récupérés, et d'empêcher le marché noir de proliférer. »

Tout a commencé il y a plus de 25 ans. Krzysztof travaillait comme distributeur de réfrigérants au sein d’une grande multinationale. C’est dans ce contexte qu’il a pris conscience d’une problématique concernant ce marché : aucune récupération adéquate des gaz réfrigérants n’était alors en place. Désireux d’agir pour y remédier, Krzysztof, aidé de Marek Wawryniuk, a fondé PROZON, « Fondation pour la préservation de la couche d’ozone ». Il s’est fixé comme priorité de faire en sorte que les gaz CFC destructeurs d’ozone, encore autorisés à l’époque, soient tous correctement récupérés et éliminés.

Les CFC ont fini par disparaître du marché et la mission de PROZON a évolué. Aujourd’hui, PROZON poursuit ses efforts pour la protection du climat avec la récupération des gaz à effet de serre fluorés. En parallèle, la Fondation compte parmi les principaux acteurs de la lutte contre le commerce illégal de gaz HFC. En collaboration étroite avec le Ministère des finances et les services des douanes polonais, elle a contribué à une nette diminution du marché noir des gaz HFC en Pologne. Depuis la prise de conscience initiale, Krzysztof et ses collègues travaillent sans relâche pour sensibiliser les organisations gouvernementales, le grand public et toute la chaîne de valeur. Au total, sur une douzaine de sessions, PROZON a ainsi formé plus de 200 agents des douanes à la détection des produits illégaux et leur a appris qu’il n’est pas difficile de trouver des bouteilles illégales lorsque l’on sait où chercher. Au fil des ans, cette collaboration s’est traduite par un certain nombre de saisies fructueuses.

L’impact du travail initié par Krzysztof et PROZON ne s’arrête pas aux frontières de la Pologne. À l’occasion d’une rencontre entre le Ministre polonais des finances et la Direction générale Action pour le climat (DG CLIMA) de la Commission européenne, PROZON a pu exposer à plus de 30 représentants d’une douzaine de pays le travail accompli avec succès par la Fondation aux côtés des douanes en Pologne. Krzysztof et l’équipe PROZON sont déterminés à poursuivre sur cette voie et à démontrer au plus grand nombre qu’il est possible, ensemble, d’éradiquer le marché noir.

Que peuvent faire les distributeurs ?

N’achetez que chez des commerçants fiables. Le commerce illégal de HFC est souvent lié au crime organisé
Vérifiez toujours la fiche de sécurité des données. Toute livraison de réfrigérant doit être accompagnée de cette fiche
Signalez toute activité suspecte à l’EFCTC Action Line afin de contribuer à mettre un terme aux expéditions illégales de HFC

Prev

Do you know any heroes in the fight against illegal HFC trade? Are you one yourself?

Make your pledge