Récit 1

Un marché noir en plein essor en Europe

Le marché noir est en plein essor en Europe.

Dissimulé mais dangereux et menaçant, il est régi par des organisations criminelles. Ce marché noir fait la contrebande de gaz réfrigérant. Ces gaz sont des hydrofluorocarbures (HFC). Ils sont utilisés principalement dans les réfrigérateurs, les systèmes d’air conditionné, l’aérosol et les extincteurs d’incendie.

Depuis 2015, les HFC sont moins utilisés en Europe à mesure que des alternatives ont été développées. Les HFC ne représentent plus qu’un petit pourcentage des gaz domestiques. De nombreux pays se sont engagés à réduire l’utilisation des HFC à fort PRP afin de minimiser leur impact sur le climat.

L’Union européenne s’est elle-même engagée en mettant en place un système de quota prévu dans le réglement sur les gaz fluorés, entré en vigueur en 2015. D’ici 2030, le PRP total des HFC sera réduit de près de 80 % en Europe.

Le marché noir va à l’encontre des objectifs pris en matière de lutte contre le réchauffement climatique. Il compromet les efforts pour trouver des alternatives plus respectueuses de l’environnement et empêchera l’UE d’atteindre son objectif zéro-carbone d’ici 2050.

En 2018 et 2019 combinés, ce marché noir aurait pu atteindre 73 millions de CO2eqT. Cela équivaut à l’impact climatique annuel de plus de 55 millions de voitures, soit un cinquième de l’ensemble des voitures circulant sur les routes de l’UE. Avec une nouvelle réduction des quotas en 2021, une grande quantité de HFC sera retirée du marché autorisé, créant ainsi de nouvelles opportunités pour les contrebandiers de combler le vide causé par cette réduction. Dans le pire des scénarios, si la demande de HFC restait au même niveau après la réduction de 2021 et sans une amélioration de la mise en œuvre des règles en vigueur, ce vaste marché noir pourrait doubler de taille.

Pour ne pas compromettre la lutte contre le réchauffement climatique, il est impératif de démanteler le marché noir de HFC.

Comment y parvenir? En:

  • Identifiant les sources d’approvisionnement
  • Identifiant les bénéficiaires du marché noir
  • Appliquant la loi
  • Soutenant ceux qui la mettent en œuvre